vendredi 9 octobre 2009

Honneur et Patrie - Première Révision !

Mise en ligne aujourd'hui de la première révision du texte "Honneur et Patrie". Contrairement à tous mes autres textes dans l'Univers de Pax Europae, celui-ci montre la guerre du point de vue opposé à l'Europe, celui des Asiatiques et des Russes ( D'où l'illustration )

Grâce à la bêta-lecture de Kévin Kiffer, j'ai pu retravailler mon premier et jusqu'ici unique texte de Pax Europae ne se situant pas en Europe. Conçu à la base comme une nouvelle permettant d'avoir un aperçu de l'"autre côté", le texte est devenu assez long avec le temps. La version finale du premier jet faisait 200 pages. La première révision en fait désormais 204. Voilà pour les statistiques. L'ambition du texte a été cependant révisé elle aussi, à la suite de cette bêta-lecture. J'étais toujours dans l'optique que ce texte restait une grosse nouvelle - novella, mais Kévin m'a convaincu qu'il pouvait s'agir de bien plus que cela, plutôt... un tome à part entière ( après tout il est aussi long que Apostasie ) dont le but serait d'introduire l'univers auprès de lecteurs néophytes. Bien que son cadre - les Etats Unis d'Asie - soit différent de tout le reste des textes, que les personnages ne reviennent dans aucun autre récit de Pax Europae, et que l'intrigue se déroule en plein milieu des évènements de Carnet de Guerre, Honneur et Patrie a l'avantage de proposer au lecteur une sorte de résumé des thèmes, des styles, du visuel, etc. de mon univers. Sans en dévoiler trop, il pose les bases et laisse seulement entrevoir la situation européenne. Sur les conseils de Kévin, j'ai donc retravaillé Honneur et Patrie pour en faire le percuteur de Pax Europae, l'épisode d'introduction.


Les travaux de réécriture et de modifications ont porté sur plusieurs grands axes. Le plus important est un des personnages centraux de l'intrigue, Nyja Saïkoméki. Trop inégal dans la version initiale, je l'ai développé pour creuser son background tout en apportant quelques nuances au perso, ou en retravaillant des nuances déjà présentes mais qui ne fonctionnaient pas. Des scènes entières ont été réécrites pour le personnage, d'autres ont été rallongées ou même ajoutées. Un autre personnage, Châu, devait suivre une voie que je pensais laisser deviner par plusieurs indices. Il se trouve que ces indices étaient insuffisants ou peu clairs. J'ai donc rajoutés des lignes de dialogues ou réécrites certaines afin de rendre son parcours plus évident.


Le prologue a été retouché lui aussi. Mon principal défaut a toujours été l'introduction de mes textes. Je suis long à me lancer, et cela me désert trop souvent, comme c'est le cas pour Honneur et Patrie. Le problème était que le prologue ne contenait que des informations essentielles, impossibles à supprimer. Il a donc fallu les éparpiller à travers les chapitres suivants, et introduire le récit d'une manière plus douce. C'est pourquoi, avant le prologue initiale, il y a désormais une lettre de Saïkoméki qui permet d'entrer plus progressivement dans l'univers des Etats Unis d'Asie.


L'épilogue a été rallongé pour boucler les différentes intrigues. La fin originale était trop ouverte et ressemblait plus à un "à suivre" qu'à un "à vous d'imaginer la suite". J'espère que les retouches permettront d'atténuer cette impression, car même si les idées ne me manquent pas pour un autre texte en Asie, ce n'est de loin pas ma priorité, car je suis complètement focalisé sur le tome 4.


A ce propos, le tome 4 progresse, dernièrement, et atteint désormais 14 chapitres pour 140 pages. Je pense, aux vues de mes notes et des idées dans ma tête en être à deux bon tiers de l'histoire. Sept ou huit chapitres devraient me permettre de boucler la chose. Cependant mon ambition pour ce tome est importante car il traite de plusieurs thèmes me tenant particulièrement à coeur et il est possible que certains tiroirs soient ajoutés si nécessaires, entraînants un ou deux chapitres de plus. Mais ce n'est pas sûr, tout dépendra du rythme, etc, et pour m'en assurer je devrai attendre la première bêta-lecture.

3 commentaires:

elvys a dit…

Super ! Je vois que tu avances bien ! Comme j'aimerais retrouver ma puissance de lecture pour me plonger dans cet univers...
ça demanderait une sacré dose de caféine ou de sirop de menthe ;)

je croise les doigts pour qu'il y ait une version papier

(il y en a une sur manuscrit.com ou je me trompe ? quelle version exactement ?)

elvys a dit…

PS j'ai écouté Radio Doomsday pour la première fois ça déchire

- est-ce qu'il y a moyen d'être averti des MAJ du blog ? je sais qu'il y a un module dans blogger mais ça peut-être un choix editorial de ne pas prévenir des avancées de la WWIII...

Florent Lenhardt a dit…

Hey ! La version sur Manuscrit est antédiluvienne... si elle est encore disponible, le contrat étant rompu ^^ Pas de version papier, donc... A part celle fournie par l'imprimante du boulot ( suis mon regard ^^)

Je suis content que tu repasse par ici de temps en temps :-) J'ai mis le module d'avertissement ( enfin je crois) On va voir si c'est ça et si ça marche :-p

Heureux aussi que Radio Doomsday t'ait plu ^^ Je passerai sur ton site quand j'aurai du temps devant moi, là je suis au travail... A bientôt !